La culotte menstruelle : l’alliée des jeunes mamans

La culotte menstruelle : l’alliée des jeunes mamans

La culotte menstruelle est une alternative aux serviettes hygiéniques utilisées couramment par les femmes. De tout âge confondu, les femmes font recours à ces culottes dans des circonstances données. Les jeunes mamans, particulièrement, s’intéressent à ces culottes qui sont devenues leurs véritables alliées. Que ce soit en période post-partum ou au retour des règles, la culotte menstruelle reste la lingerie par excellence de ces dames. Quelle est la particularité de cette culotte menstruelle et qu’offre-t-elle de spéciale à ces femmes en période post-accouchement ?

Qu’est-ce qu’une culotte menstruelle ?

La culotte menstruelle ou culotte périodique est un sous-vêtement absorbant utilisé par les femmes durant leurs périodes de règles. Elle constitue une alternative à la serviette hygiénique ou la coupe menstruelle. Très appréciée pour ses caractéristiques, cette culotte est écologique et plus saine.

Usitée pendant les périodes de règles, la culotte menstruelle s’utilise aussi en dehors de ces périodes. Plus précisément, lors des séances de sport (limite la transpiration), en cas de pertes blanches ou de fuites urinaires. Les jeunes mamans l’utilisent également en période post-partum. Dans ce cas, elle est beaucoup plus adaptée et on l’appelle généralement “culotte menstruelle post-partum”.

Culotte menstruelle chez les jeunes mamans : pour quoi faire ?

Il existe des symptômes qui peuvent survenir des suites d’un accouchement. C’est le cas des lochies, ces saignements vulvaires expulsés de l’utérus après l’accouchement.

Ces pertes post-partum peuvent être désagréables lorsque des précautions, surtout hygiéniques ne sont pas prises. Des serviettes hygiéniques spécifiques ont été longtemps utilisées à la maternité pour faire face à ces lochies. Lorsque le flux de saignements est assez abondant, il existe une autre forme de protection plus efficace : la culotte menstruelle post-partum.

Voir aussi : peut-on vapoter quand on est enceinte ?

En effet, la culotte menstruelle post-accouchement offre assez de solutions à la jeune maman. C’est une culotte avec une possibilité et une facilité réelle à être lavée. Elle réduit ainsi considérablement les déchets et les dépenses. En plus, elle est très confortable avec une taille variable et dotée d’une zone absorbante pour flux abondant.

L’autre avantage est la possibilité de l’utiliser pendant les périodes de repos (nuit) avec une version spécifique et adaptée. Ceci permet d’éviter des taches sur les couvertures pendant le sommeil. Les jeunes mamans préfèrent entre autres cette culotte plus que la serviette hygiénique de maternité, parce que son port est plus agréable.

Quand laisser tomber sa culotte menstruelle post-partum ?

Les femmes peuvent abandonner cette culotte lorsque les lochies disparaissent. Ces saignements post-partum peuvent durer 3 à 6 semaines selon les organismes. Néanmoins, la fin des lochies fait place au retour des menstrues. Il est donc possible de faire usage de la culotte menstruelle à flux normal.

Les culottes menstruelles post-partum et le retour des règles chez la jeune maman

Bien que ces culottes soient adaptées pour la période de l’après-accouchement, elles restent toujours utiles en dehors de cette période.

En effet, ce sont des culottes spécifiques aux flux abondants et il est toujours possible de s’en servir au retour des règles. Elles peuvent être utilisées en cas de saignements abondants en période des règles chez la jeune maman. Pendant les nuits, la jeune maman peut aussi utiliser cette culotte, même si elle n’a pas un flux abondant pendant ses règles.

Aussi, une culotte menstruelle post-partum sert valablement de culotte menstruelle à flux normal lorsque la femme n’en a pas.

Comment choisir sa culotte menstruelle en post-partum ?

une culotte menstruelle n'enlève malheureusement pas les douleurs

La motivation des jeunes mamans dans le choix des culottes menstruelles est liée à leur confort et à leur caractère écologique. Même en cas d’absence des pertes post-accouchement, les jeunes mamans optent pour ces culottes.

Il existe plusieurs marques de culottes menstruelles sur le marché. Ce sont des variétés en slip classique, boxer ou brésilien, avec des finitions et des coloris divers. On retrouve également certaines d’entre elles en dentelle. Elles sont de différentes tailles.

En outre, il y a des critères à prendre compte dans le choix des culottes menstruelles.

Le flux

Il faut tenir compte de son flux (intensité de saignement) pour pouvoir choisir la culotte périodique la plus adaptée. Généralement, il y a 3 catégories de flux :

  • flux normal : lorsqu’une serviette se remplit en 12 heures ;
  • flux moyen : lorsqu’il faut changer de serviette une fois sur les 12 heures
  • flux abondant : lorsqu’il faut faire 3 à 4 changements de serviettes en 12 heures.

La matière utilisée

La matière utilisée est le premier critère à vérifier lors de l’achat d’une culotte menstruelle. Celle-ci doit être douce et apporter du confort lorsqu’on la porte. Pour cela, il est recommandé d’opter pour les culottes faites en coton biologique ou autres matières naturelles.

En cas de préférence pour les matières synthétiques, il faut privilégier les produits qui sont certifiés. Vérifiez également la mention “absence de microparticules” pour les sous-vêtements en fils d’argent.

La composition de la culotte doit aussi être considérée pour éviter des problèmes hygiéniques. Il faut veiller à la présence d’une couche de tissu en coton entre la zone absorbante et la peau.

La taille

Le confort d’une culotte dépend de la taille choisie. Il est idéal de choisir une bonne taille qui épouse parfaitement le corps. Ceci évitera aussi d’avoir des fuites de sang.

Il faut aussi noter que la culotte menstruelle est assez économique. Une raison de plus pour les jeunes mamans d’en faire leur alliée.

(Visited 403 times, 1 visits today)

Vous aimerez aussi

Quels sont les risques d’une carence en vitamine B12 pour le foetus ?

Quels sont les risques d’une carence en vitamine B12 pour le foetus ?

Bola de grossesse : à quoi ça sert ?

Bola de grossesse : à quoi ça sert ?

Peut-on vapoter lorsque l’on est enceinte ?

Peut-on vapoter lorsque l’on est enceinte ?

Peut-on prendre de la spiruline pendant la grossesse ?

Peut-on prendre de la spiruline pendant la grossesse ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles

Catégories

Nos lecteurs ont aimé